mercredi 29 mai 2013

Évolution capillaire avant et pendant la chimiothérapie

En 2008, j'ai décidé d'arrêter définitivement tous les traitements chimiques dans mes cheveux (defrisage, wave, curl).
- Une envie de naturel.
- Un retour aux sources.
- Un retour à mes racines.

Suite à mon métissage, mes cheveux ont plusieurs textures (fins, bouclés, crépus).

En 5 ans, j'ai eu trois coupes à la garçonne.
  • La première a été dû à une prise de conscience sur ce que je suis vraiment, car j'avais besoin de rendre hommage à mes ancêtres et n'avait plus envie d'obéir à une société qui valorise le cheveu lisse.
  • La seconde coupe à la garçonne a été dû à la réalisation d'un defrisage à la suite de mon mariage, car toutes les coiffeuses ne sont pas formées à ce type de cheveux.
  • La troisième coupe, en 2013, on m'annonce que mes cheveux tomberont suite aux différents traitements. Ça ne m'a fait ni chaud ni froid, car je sais qu'il vont repousser. J'ai donc pris la décision de les raser et d'attendre que ça pousse tranquillement.

jeudi 23 mai 2013

En mode Vampire (consolidation 3)

Je suis en aplasie. C'est une étape obligatoire à passer après la chimio. Elle consiste à surveiller:
- la baisse des globules rouges, ce qui engendre une anémie (grande fatigue)
- la baisse des globules blancs, ce qui engendre un très grand risque d'infection (prolifération de bactéries qui peut m'être fatale).

Le taux normal de l'hémoglobine chez la femme est compris entre 11,5 à 15 g/100ml. 

Aujourd'hui, j'ai reçu 2 culots de sang suite à une petite baisse de mes globules rouges, soit 8g/100ml.
Ça m'a fait beaucoup du bien !!!



mardi 21 mai 2013

Une journée de chat

Ruth et moi avions prévu de passer la matinée ensemble, soit un rendez-vous à 10h à la gare de Châtelet Les Halles. Rendez-vous annulé car reveil à 10h. J'ai donc préparé mon p'tit dej, puis me rendormir devant NCIS.
  • Réveil à 14h, préparation de mon déjeuner soit des côtes des porc à la sauce au miel accompagné d'un riz basmati. Riz basmati réussi. Cuisson de la viande au top. À nouveau, je me suis rendormi devant NCIS.
  • Réveil à 19h, préparation de mon dîner, soit des lentilles aux saucisses de porc accompagné de riz basmati. Riz réussi. Lentilles fondantes.
  • Rien à la TV. Improvisation d'une soirée jeu de société, shooting photos, massage avec mon amoureux; rire, émotion et nostalgie .... À refaire!!!!
  • À minuit, j'ai regarder mon premier film d'animation japonais en entier à mon grand étonnement. Je crois que j'ai aimée ça !!!!

lundi 20 mai 2013

Weekend de Pentecôte

Mon hematologue m'a laissé sortir pour 4 jours au lieu de 2 jours. J'en ai profiter pour réfléchir sur mon nouveau projet, pour aller au cinéma, pour faire du shopping, pour manger au restaurant et surtout profiter de mon mari.
Je suis sortie sans chapeau, sans bonnet; je n'avais plus rien à faire du regard des autres.

jeudi 16 mai 2013

Chimiothérapie (consolidation 3)

  • Le 15 mai 2013: Après un réveil à 03h du matin par des douleurs en bas du dos et des maux de tête intense, impossible de me rendormir avant 08h. J'ai demandé à l'infimière de me prescrire un anti-douleur (topalgic) pour me soulager. Effectivement ça m'a soulagée, j'ai dormi toute la journée, je n'ai ni pris mon p'tit dej, ni mon déjeuner. Dans l'après-midi, j'ai eu 38,6 de fièvre, mais c'est un des effets secondaires de l'aracytine selon l'infirmière. Dans la soirée, je suis descendu à 38,2 de fièvre et on m'a fait des hemoculture en périphérie et sur le KT.
  • Le 16 mai 2013: J'ai passée une très bonne nuit. À mon réveil, j'ai eu 36,5 de fièvre. Pas de douleur mais une sensation de soif intense. À 21h (après le passage de la chimio), j'ai eu à nouveau très mal à la tête.
  • Le 17 mai 2013: J'ai eu une poussée de petits boutons rouges uniquement sur le poignée droit. Pas de fièvre. Quelques légères nausées. Un peu de fatigue. Un peu mal au bas du dos. La nuit s'est bien passée.
  • Le 18 mai 2013: Je me suis réveillée très fatigué mais quand le médecin est venue m'annoncer que je pouvais sortir demain, le sourire est revenue. La première partie de la chimiothérapie a été posé à 17h; pas de nausées, pas de maux de tête. J'ai passée une très bonne nuit.
  • Le 19 mai 2013: L'infirmier m'a réveillé à 05h pour la prise de mes constantes et la pose de la deuxième partie de la chimiothérapie pour une durée de 3h. Je suis restée au téléphone avec Nathalie et Aiden pendant 1h.
  • On me débranche du KT à 10h30 pour ma sortie de 3 jours. Le docteur m'annonce qu'il y a un germe dans mes urines et qu'il faudra que je prenne un antibiotique LEVOFLOXACINE et que si j'avais de la fièvre qu'il fallait que je retourne immédiatement à l'hôpital pour suivre le traitement par intraveineuse. Il m'a également dit que si la maladie revenait lors de la surveillance que je devrais subir d'autres cures de consolidation dans le but de subir une greffe de moelle osseuse mais que ce sera très difficile d'en trouver car je suis métisse. Les cures suivantes me rendront infertile.


mardi 14 mai 2013

Admission à l'hôpital (consolidation n¤3)

  1. L'hôpital Avicienne m'a appelé le lundi 13 mai 2013 pour ma troisième et dernière cure de chimiothérapie (si Dieu veut).
  2. Comme d'habitude, avant d'intégrer ma chambre, j'ai dû faire mon admission puis une radio du thorax pour la pose KT prévu le lendemain. La douche désinfectante était toujours d'actualité.

  3. Une fois dans la chambre, l'infirmière est venue faire la prise de sang, puis mettre la VVP (Voie Veineuse Périphérique). La nouvelle interne est venue se présenter et m'exposer le programme de mon séjour hospitalier (ceci dit je la connaissais déjà car elle était venue faire mon myelogramme lors de ma deuxième cure de chimiothérapie).

  4. Par la suite, j'ai travaillée sur la mise en page du rapport de stage de ma soeur Nathalie.

  5. Mon mari est donc arrivé à 19h. On s'est raconté notre journée, on a regardé le journal de 20h puis il est rentré à la maison.

  6. Ma première nuit s'est extrêmement bien passée.

  7. Le lendemain, l'infirmière est venue me réveiller à 06h du matin pour me dire de faire une toilette désinfectantes avec de la betadine car un brancardier vient me récupérer pour la pose KT en salle de réveil pour 08h30; il est donc venue à 09h30.)

  8. Une fois arrivée en salle de réveil, l'attente a été longue (2h). Une fois le médecin anesthésiste (une jeune femme faisant sont internat), j'ai été le cobaye pendant 10 minutes, lors d'un cours donné par le professeur à environ 10 stagiaires. L'équipe de radiologie est arrivée 30 minutes plus tard, puis la réception des résultats pour la vérification de la mise en place du KT est arrivée 30 minutes plus tard. Le brancardier m'a ramené dans ma chambre à 14h.

  9. Ils m'ont donnés 30 minutes pour déjeuner. L'infirmière est venue faire la prise de sang sur le KT.

  10. À 15h, le médecin est venue faire le myelogramme. Ça a été rapide et douloureux (elle m'a expliquée que la chimiothérapie avait rendue mes os durs et que c'était normal).
  11. À 17h, on a commencé la chimiothérapie, le même protocole que la cure précédente:
  • ZOPHREN (anti-nauséeux)
  • ARACYTINE

vendredi 3 mai 2013

Retour à la maison (consolidation n°2)

Le 30 avril 2013, je suis sortie de l'hôpital pour une durée de 15 jours. A mon arrivée, j'ai dû contacter une infirmière à domicile pour réaliser les prises de sang du jeudi et les injections d'anti-coagulant quotidienne. J'ai également fait du rangement dans l'appartement. Pour ce retour à la maison, j'ai décidée d'éviter les sorties à l'extérieur sans un accompagnant ce qui permet de me reposer.

Programme d'une journée type:
- 08h00: Prise des antibiotiques (CIFLOX, FLAGYL, AMOXILLINE)
- 08h30: Prise de sang (uniquement le jeudi)
- 12h00: Prise des antibiotiques (CIFLOX, FLAGYL, AMOXILLINE)
- 18h30: Injection de l'anti-coagulant (LOVENOX)
- 20h00: Prise des antibiotiques (CIFLOX, FLAGYL, AMOXILLINE)


Le 09/05/2013: Une journée à Asterix
 

En résumé