lundi 16 mai 2016

La vie d'une greffée de 20 mois

12/05/2016 --> Départ de la Martinique
Après une journée rythmée, nous sommes rendues à l'aéroport à 23 heures pour l'embarquement, nous nous sommes fait contrôler à l'immigration, puis nous nous sommes aperçus que j'avais oubliée ma CB à la maison. Panique à bord... 
13/05/2016 --> Arrivée sur Paris à 13h30
Le vol ✈ s'est très bien passé mis à part la climatisation trop forte et le repas. Nous avons pris une navette gratuite pour récupérer notre location de véhicule mais la CB de mon époux ne voulait pas fonctionné. Nous sommes repartis en transport en commun.
Voilà 2 ans que je n'avais pas repris les transports en commun et ça ne me manque pas du tout.
Arrivée à l'hôpital Saint-louis à 15h00 (rdv prévu à 10h), la remplaçante de mon hematologue n'était pas très contente  de mon retard puis a très vite compris ma situation.
Consultation de 15 minutes:
- Contrôle du lichen buccal --> OK
- Contrôle de la GVH --> OK
- Contrôle des poumons --> OK
- Contrôle du bilan sanguin --> OK
Bilan médical: arrêt du traitement de corticotherapie dans 3 mois, et probablement du traitement des immunoglobulines en fonction des résultats de mon prochain bilan sanguin.
Suite à ces résultats, je ne ferai plus mes consultations à l'hôpital Saint-louis mais en Martinique.
15/05/2016 --> Retour en Martinique

mercredi 4 mai 2016

Difficultés financières

Voilà 5 mois, que nous n'avons plus d'entrer d'argent de mon côté, car ayant atteint le quota des trois années d'arrêts de travail la sécurité sociale ne doit plus me verser d'indemnités journalières.
Pas d'indemnités journalières = pas de d'indemnités de la prévoyance santé = pas de salaire = pas de mutuelle.
Mon dossier a été envoyé en commission pour recevoir une pension d'invalidité à la CPAM de Bobigny mais suite à notre déménagement je n'ai toujours pas reçue de notification.
Mon entreprise m'a permise de souscrire de façon individuelle à la mutuelle d'entreprise; afin de poursuivre l'ensemble de mes traitements médicamenteux.
En avril 2015, je reçois les 4 mois impayés des indemnités journalières de la part de la CGSS de la Martinique que je transmets à mon entreprise afin qu'elle me verse le complément et là elle me dit qu'il manque deux jours et que ça risque de bloquer au sein de la prévoyance.
Je remonte l'information au sein de la CGSS de la Martinique qui m'annonce que je devrais rembourser la somme complète qui m'a été versée et me dirige vers le service des pensions d'invalidité qui me donnera une réponse à la fin du mois de mai 2016.
Entre temps je reçois ma fiche de paie du mois d'avril avec le montant correspondant à 4 mois de salaire.
Bref financièrement, le mois de mai commence bien....