mercredi 28 décembre 2016

Bilan 2016 - Objectif 2017

Il est temps de faire le bilan, pour m'aider à y voir plus clair je vais donc m'aider du cadeau que j'ai pu télécharger sur le site https://www.millyd.com/ .


Faire un bilan de l'année écoulée.


Quelle est la chose dont je suis la plus fière en 2016 ? 

Mon retour au pays natal, mon retour définitif sur la Martinique après avoir passé 10 ans en région parisienne et 2 ans sur la Guadeloupe. La concrétisation de notre projet immobilier que nous avions commencés en 2012.

Quelle est la chose que je ne veux pas recommencer en 2017 ? Qu’est ce que j'ai appris avec cette difficulté ?

Je n'aimerais pas recommencer les traitements de chimiothérapie à l'hôpital, en cas de rechute de ma maladie. Pour cela, il faudra que j'améliore mon alimentation, que je pratique une activité sportive et culturelle, que je prenne mes médicaments correctement, que j'aille à l'ensemble des rendez-vous médicaux (gynecologue, hématologue, laboratoire d'analyse, généraliste, ...).


Déterminer ce que je veux


Si j'avais une baguette magique, qu’est ce que j'aurais changée ?

  • Je serais revenue le 6 janvier 2013, lors du diagnostic de ma maladie. 
  • J'aimerais avoir la maison de mes rêves. 
  • J'aimerais retrouvée ma vie professionnelle.
  • J'aimerais reprendre le sport (fitness, LIA, step, ...)


 Savoir ce que je ne veux pas, et faire le tri


Qu'est ce que je ne veux plus dans ma vie ? 

  • Je n'aimerais plus être malade.



jeudi 8 décembre 2016

Le bungalow



Après 6 mois de travaux,  nous avons pu réaliser un bungalow de 19.97 m2, une terrasse de 25,28m2, d'une aire de stationnement de 25 m2 et d'une allée principale de 120 m2.
Nous avons fait appel à une société de construction modulaire située sur la Martinique. Le concept est fort intéressant.

Avantages:
  • Un seul intervenant pour l'ensemble des travaux de construction et de finitions.

Inconvénients:
  • Retard de livraison.  On nous avait promis un délai de un mois maximum,  aujourd'hui nous en sommes à 6 mois. 
  • Risque de casse lors du transporteur entre l'atelier de fabrication et le chantier.